Picstars-App im Einsatz

Start-up «Picstars»

Faire de la publicité à un coût avantageux avec les «Stars»

Avec l’application Picstars, les ambassadeurs des marques font leurs publications sur leurs canaux des réseaux sociaux – toujours avec le logo et le hashtag de leur sponsor. Ainsi, les PME disposant d’un petit budget peuvent atteindre une large portée, comme par exemple le concessionnaire automobile Autostern Zürichsee à Wädenswil.

Que ce soit dans la communication personnelle avec le client, les prospectus ou les brochures: lorsqu’il s’agit de marketing, les PME ont souvent recours aux moyens éprouvés. Le numérique reste souvent limité au site Internet de l’entreprise ou à la page Facebook avec une portée limitée. Il n’y a pas grand-chose de plus à disposition. En particulier pour les campagnes de marketing, les petites et moyennes entreprises ne disposent souvent que d’un budget très restreint. Il est toutefois possible de lancer des campagnes sur les réseaux sociaux disposant d’une grande audience avec des moyens financiers très faibles, par exemple grâce à Picstars: cette start-up zurichoise mise sur l’audience des ambassadeurs des marques tels que les sportifs ou les artistes. Elle a conçu une application qui permet aux ambassadeurs de publier des contributions sur Facebook, Twitter et Instagram – toujours avec le logo et le hashtag du sponsor. Tandis que les entreprises choisissent généralement un ambassadeur approprié dans la banque de talents Picstars, il en va autrement pour Autostern Zürichsee. Le concessionnaire automobile de Wädenswiler disposait déjà de son ambassadrice avant sa collaboration avec Picstars: la joueuse de tennis professionnelle Belinda Bencic. «Pour nous, c’est une heureuse coïncidence d’avoir Belinda comme ambassadrice», déclare Roger Stocker, le directeur d’Autostern Zürichsee. «Un de nos mécaniciens avait joué autrefois au tennis avec Belinda. Son père – qui connaissait également Ivan Bencic, le père de Belinda – est ensuite venu vers nous et a établi le contact.»

Roger Stocker, directeur d’Autostern Zürichsee. Photos: Tanja Demarmels

Une vaste portée grâce à un réseau d’ambassadeurs

Autostern Zürichsee était à la recherche d’un outil qui lui permettrait de mieux commercialiser le partenariat avec Bencic. C’est ici qu’intervient l’appli Picstars: «Avec Picstars, nous pouvons contrôler précisément les activités qui ont été convenues avec Belinda et concevoir nous-mêmes nos messages avec elle en tant qu’ambassadrice», explique Stocker. «Il est primordial de savoir ce que nous obtenons concrètement de notre partenariat avec Belinda, et de pouvoir le mesurer.» Dans l’application, l’ambassadeur peut choisir l’image ou la vidéo souhaitée ainsi que le sponsor correspondant. Celui-ci met à disposition différents overlays avec le logo de l’entreprise et le hashtag avec lesquels l’ambassadeur édite la photo ou la vidéo. Dans une dernière étape, il détermine les canaux sur lesquels le post doit apparaître et publie la contribution dans son réseau personnel. Avec l’appli Picstars, il est actuellement possible de publier sur Facebook, Twitter et Instagram. D’autres plates-formes de médias sociaux telles que Snapchat suivront bientôt. Pendant ce temps, le sponsor se sert du «cockpit». Grâce à la vue d’ensemble, il peut suivre en temps réel l’audience de chaque campagne – et la monétisation qui l’accompagne. Picstars emploie une technologie conçue spécialement pour mesurer la portée des contributions et les interactions qui lui sont associées. A cet égard, le sponsor fixe la valeur qu’il accorde à un like, un commentaire ou un partage, et peut définir une limite budgétaire pour la campagne. Ainsi, il y a toujours une transparence sur les dépenses et la réussite de la campagne.

De grandes émotions avec un petit budget

Pour Bencic, la diffusion de ses contributions et le nombre de personnes qui réagissent ne jouent aucun rôle. Son contrat prévoit seulement qu’elle doit publier deux contributions par mois en passant par Picstars. Belinda est libre dans le choix des textes et des photos. Autostern Zürichsee ne prescrit que certains hashtags et, dans le cas des tournois, des slogans appropriés. Bencic a créé trois contributions depuis janvier. «Nous avons atteint des valeurs incroyables», explique Stocker. «Plus de 3,6 millions de personnes ont vu les trois messages, plus de 19’000 ont réagi sous la forme de ‹J’aime›, de commentaires et de partages.»

Stocker a remarqué les effets des campagnes Picstars. Il n’a pas seulement eu des retours positifs de la part de ses amis sur Facebook, mais aussi de ses clients pendant les entretiens commerciaux. C’est exactement ici que ses collaborateurs profitent aussi des campagnes de marketing: «Pour les vendeurs, le lien émotionnel entre Autostern Zürichsee et Belinda Bencic est très précieux et utile pour développer les contacts avec les clients.» Déclencher des émotions avec un petit budget: c’est ici que Stocker voit les points forts de l’appli Picstars. Et ce pour toutes les PME: «En fin de compte, tout est question d’émotions.»