C comme Couverts
1 min

C comme Couverts

Questions de style

Jeroen van Rooijen, chroniqueur et auteur spécialisé en matière de style, aime s’habiller chic, ne téléphone pas volontiers, adore les selfies et travaille régulièrement pour la «Neue Zürcher Zeitung».Suivre l’auteur sur Twitter(en allemand)

Jeroen van Roojien, 20 novembre 2015

Il arrive toujours plus souvent de voir les gens arriver dans un bar ou un restaurant – voire un établissement plus sophistiqué – et avoir pour premier geste, une fois assis à table, de sortir leur portable. Comme s’ils ne se joignaient qu’à contrecœur à cette table ronde ou qu’ils attendaient un appel urgent pour replonger dans le frénétique monde du travail. Toujours prêts. Pour les médecins de piquet, les futurs pères ou les porte-parole, cela se comprend. Mais pour le citoyen moyen, cette façon de poser son téléphone portable sur la table de manière ostentatoire rappelle un peu les westerns, lorsque les cow-boys arrivent au saloon et commencent par poser leur colt sur le comptoir. Il serait tellement plus élégant et magistral – du moins pour un bon dîner, et assurément pour un souper raffiné – de pouvoir se tenir ainsi à table, sans se sentir obligé de dégainer cette «arme du quotidien».

 

Lisez maintenant