Le calculateur de la valeur de l’entreprise: découvrez ici la valeur de votre entreprise
3 min

Le calculateur de la valeur de l’entreprise: découvrez ici la valeur de votre entreprise

Il existe de nombreuses manières d’évaluer la valeur d’une entreprise. Qu’il s’agisse d’un achat concret ou d’une participation, tout se joue au moment des négociations. Au final, l’essentiel se décide en fonction de l’intuition et de règles de base.

Il n’empêche qu’ il existe des méthodes concrètes pour déterminer la valeur d’une entreprise.

Et les professionnels savent qu’on parvient à obtenir une image claire lorsqu’on utilise plusieurs de ces processus et qu’on en compare ensuite les résultats. Nous avons donc élaboré des calculateurs pour deux des méthodes principales.

Méthode de la valeur de rendement:

Ici, l’entreprise est examinée de la même manière qu’un compte d’épargne ou qu’un placement en actions. La question centrale: quels seront les rendements de l’entreprise dans les années à venir? Sont-ils meilleurs ou pires qu’un taux d’intérêt de comparaison?

On prend ainsi les bénéfices attendus pour les prochaines années (à moyen terme, généralement les 3 à 5 prochaines années) et on les met en relation avec ledit taux de capitalisation.

Ce taux de capitalisation correspond au rendement d’un placement de même type plus un taux pour risque pour les risques accrus de la situation entrepreneuriale; plus un supplément qui tient compte du fait qu’il est plus difficile de céder les placement; moins l’inflation prévue.

Ne sont pas prises en considération les valeurs intrinsèques de l’entreprise, puisqu’elles sont nécessaires pour atteindre les bénéfices calculés. Autre point particulier: les placements qui ne sont pas stratégiques pour l’entreprise sont encore calculés séparément puis ajoutés à la valeur de rendement.

Les facteurs sont donc:

• Produit d’exploitation ajusté (moyenne du produit d’exploitation des trois dernières années, sans écarts extraordinaires ou hors exploitation) x 100
divisé par:
• Taux de capitalisation (exemple: taux des obligations d’Etat de 0,5% plus illiquidité du capital de 2,5% plus taux pour risque de 5% moins déduction pour protection contre l’inflation de 0,5% = 7,5%)

PLa méthode dite des praticiens

Il s’agit d’une méthode purement pragmatique, qui tient compte aussi bien de la valeur intrinsèque d’une entreprise que de ses perspectives de bénéfices. On prend ici d’un côté la valeur intrinsèque, c’est-à-dire les actifs circulants et les biens immobilisés auxquels on soustrait la charge fiscale latente. On y ajoute ensuite la valeur de rendement des deux dernières années (voir ci-dessus) et on calcule une moyenne.

La formule à appliquer:

Valeur de l’entreprise = valeur intrinsèque plus 2 x valeur de rendement divisée par 3.

La méthode EBIT

Son point de départ est le rendement net avant intérêts et impôts (EBIT = Excedent Before Interest and Taxes). En se basant là-dessus, on prend des règles de base, par exemple la valeur EBIT multipliée par 5 ou 7. Cela ne fonctionne toutefois qu’avec un rendement régulier et de solides perspectives de bénéfices.

Pour les PME ayant un chiffre d’affaires annuel allant jusqu’à 10 millions de francs, c’est plutôt la valeur inférieure qui s’applique. Comme pour la méthode de la valeur de rendement, il faut également évaluer et calculer séparément les actifs non indispensables à l’exploitation.

 


Autres procédures pour le calcul de la valeur d’une entreprise: La valeur de comparaison — la méthode du cash-flow actualisé


 

Pour en savoir plus: Pascal Gantenbein/Marco Gehrig, «Moderne Unternehmensbewertung: Bewertungsziel mit Methodenmix erreichen», In: Der Schweizer Treuhänder»

Informations de base: «Evaluer l’entreprise et négocier son prix», Portail PME de la Confédération suisse.»


 

Bild: Hanan Cohen, «Self Portrait With a Price Tag», Flickr CC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read now