L’Internet mobile emmène le bureau partout
3 min

L’Internet mobile emmène le bureau partout

En tant que représentant de maîtres d’ouvrage, l’architecte Patrick Butscher est souvent en déplacement. Toutefois, grâce à son smartphone et à un accès à l’Internet mobile, il a toujours son bureau à portée de main et peut ainsi entretenir ses principales relations avec la clientèle.

Comme pour beaucoup d’autres personnes, la journée de travail de Patrick Butscher commence par un coup d’œil sur les e-mails. Il est peu probable qu’il soit assis à son bureau. En tant que représentant de maîtres d’ouvrage et propriétaire de l’entreprise Butscher Projektsteuerung, il est souvent en déplacement et est plus souvent chez des clients ou sur un chantier que dans ses bureaux au centre d’Aarau. «La proximité avec le client est importante, en particulier dans le cas des grands projets», affirme Butscher. «Je suis en déplacement pendant 60% de mon temps.»

Le bureau est du voyage

Pour Butscher, il est essentiel de pouvoir travailler en chemin. Il a donc transféré dans le cloud tous les documents importants comme les plans de construction, les mises au concours de projet ou les données de contact pour pouvoir y accéder à tout moment. A chaque fois que c’est possible, Butscher utilise des documents numériques. Il achète aussi ses billets de train directement dans une appli du smartphone. Dans son travail quotidien, le smartphone ne lui sert pas seulement à téléphoner mais aussi à relier son laptop au réseau Internet.

Aujourd’hui, Butscher est exceptionnellement au bureau pour préparer la visioconférence du matin avec son bureau partenaire – cependant pas dans son propre bureau mais dans celui d’un client à Berne. Il se connecte par son smartphone afin de discuter de l’avancement de l’étude de projet actuelle avec ses partenaires. Pour cela, Butscher veut pouvoir se fier au réseau mobile. Comme il l’explique: «La vitesse pure n’est pas décisive pour moi. Ce qui est important, c’est que j’aie partout une bonne connexion, exempte d’interruption.»

Ensuite, Butscher met son bureau mobile de côté. Une visite de chantier est à l’ordre du jour afin de discuter de l’état du projet avec les donneurs d’ordre et le conducteur de travaux. «Dans cette branche, les échanges interpersonnels sont encore très importants», ajoute Butscher.

 

Travailler dans le monde de la grande vitesse

Entre-temps, la pause de midi est terminée. Patrick Butscher est déjà en train de se rendre à son prochain rendez-vous, le deuxième chantier du jour. En chemin, il a encore le temps de contrôler son courrier et de passer des coups de fil. Pour pouvoir travailler avec le moins d’interruption possible et être productif, Butscher a mis son smartphone en mode silencieux et il ne s’occupe de ses e-mails que pendant des tranches de temps prédéterminées. «Nous vivons dans un monde d’affaires à grande vitesse», déclare Butscher. «Alors, la possibilité de pouvoir travailler indépendamment de l’heure et de l’endroit me rend aussi vraiment plus indépendant.»

Le gestionnaire de projets diplômé en architecture passera les prochaines heures sur le chantier avant de reprendre le chemin de la maison. Aujourd’hui, il ne se rendra plus à son bureau et effectuera à la place encore quelques travaux sur l’ordinateur depuis chez lui. Le smartphone, le laptop et le cloud permettent à Butcher d’avoir accès à ses documents professionnels de partout, aussi à son domicile, un fait qu’il apprécie beaucoup. «L’Internet mobile et l’accès à mes données en tout lieu m’apportent plus de liberté dans l’organisation de mon travail. Cela fait partie de la qualité de vie.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lisez maintenant