Silvan à la recherche de la réalité augmentée
4 min

Silvan à la recherche de la réalité augmentée

Bien que nous entendions parler depuis des années d’applications permettant d’augmenter la réalité telles que des lunettes de réalité augmentée, des jeux novateurs ou des outils industriels, la réalité augmentée ne s’est pas encore imposée. Notre auteur Silvan Vifian en a trouvé les raisons.

Silvan Vifian est apprenant médiamaticien chez Swisscom. Il s’intéresse aux technologies modernes telles que l’IA, la RA, les chatbots, etc. Il a déjà lui-même testé l’HoloLens et aime partager sa fascination pour ces technologies avec les autres.

Suivre l’auteur sur Twitter Suivre l’auteur sur LinkedIn

La réalité augmentée (RA): la plupart des employés de Swisscom ont certainement entendu cette expression lors de la pause-café avec des collègues. Mais à peine la pause terminée, tout était déjà oublié. Le sujet est certes intéressant, mais il n’est pas vraiment pertinent au quotidien, pour moi non plus. Ou bien? C’est précisément ce que j’ai voulu savoir. Je me suis donc mis à la recherche d’experts en RA chez Swisscom. Pour répondre à cette question, je recherche quelqu’un qui a une vue d’ensemble des nouvelles technologies. J’ai rencontré John Ric lors d’un projet sur lequel j’ai travaillé pendant mon apprentissage. Il est L’EXPERT absolu des technologies futuristes chez Swisscom et il a déjà mis en œuvre quelques projets utilisant la réalité augmentée.

La chasse aux monstres virtuels avec l’appli Pokemon Go était le grand succès de 2016.

Mais qu’est-ce que la RA au juste? D’après Wikipedia, la réalité augmentée consiste à élargir la perception de la réalité à l’aide d’un ordinateur. C’est relativement facile à concevoir. Nombre d’entre vous se souviennent certainement de «Pokémon GO». Le jeu de RA a attiré tous les regards dans le monde entier à l’été 2016. Soudain, les petits monstres Pokémon se retrouvaient partout, ils étaient même pourchassés jusque dans des enclos à tigresL’engouement s’est évaporé depuis longtemps.

Quand la RA fera-t-elle son entrée dans notre quotidien?

Tout cela a l’air prometteur et semblerait pouvoir nous simplifier la vie. La RA n’est malgré tout pas encore ancrée dans notre quotidien, qu’il soit privé ou professionnel. Pourquoi? John Rice explique que cela est dû au fait que le marché pour cette technologie n’existe tout bonnement pas encore. La technique est disponible mais elle reste très onéreuse et il est difficile de se la procurer. «Il y a déjà des Use cases, c’est clair! Mais il faut encore d’autres pionniers qui soient prêts à intégrer cette technologie magnifique à des processus», ajoute-t-il.

C’est comparable à l’iPhone en 2007. Même avant son lancement, divers smartphones qui ne disposaient toutefois pas d’une telle utilisation simple par écran tactile et qui étaient dépourvus d’écosystème d’applications devaient encore sortir. Lorsque l’iPhone fut présenté, le monde entier était fasciné et tout le monde en voulait un. «Ce n’est qu’avec l’iPhone que les marché des smartphones s’est développé. C’est aussi comme cela que la réalité augmentée passera dans notre quotidien: après un boom», affirme Rice.

Attendre l’arrivée de la killer app

Très bien, mais quand ce boom aura-t-il lieu? Apple a présenté son nouveau produit phare, l’iPhone X, en septembre. L’écran pratiquement dépourvu de rebord convient parfaitement à la réalité augmentée. Quelqu’un chez Apple s’est fait la même réflexion, si bien que la RA s’est immiscée sur le devant de la scène, comme pour se faire sa propre publicité. Apple a également présenté son «Kit RA» récemment. Celui-ci permet aux développeurs d’intégrer facilement la RA à une appli.

Ikea présente un exemple de l’utilisation de la RA: l’appli IKEA Place permet de placer virtuellement le nouveau fauteuil dans son salon de manière pratique et de voir ce à quoi il ressemble. DHL utilise la réalité augmentée de manière moins publique dans certaines de ses centres logistiques pour pouvoir affecter plus rapidement des colis. Le géant technologique de la Silicon Valley, le plus grand magasin de meubles du monde et le service de messagerie titanesque sont donc prêts pour la réalité augmentée.

John Rice semble convaincu que la RA fera partie des grandes percées de la numérisation à venir. Je suis incapable d’estimer le temps que cela prendra mais je note en tant que médiamaticien à quel point il est facile de rendre des contenus conformes à la RA. Il existe de nombreux outils pour cela et on remarque qu’il y a beaucoup d’activité dans ce domaine. Je me réjouis du futur et je suis sûr que la réalité augmentée nous facilitera la vie.

Toujours prêt à tout. Le meilleur réseau de Suisse.

Tout devient possible sur le réseau mobile grâce à la 5G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *