Des trésors inattendus dans les tiroirs suisses
5 min

Des trésors inattendus dans les tiroirs suisses

Faire don de son ancien téléphone portable est un geste intelligent.

En Suisse, on change en moyenne de modèle de smartphone tous les 18 mois. Huit millions de personnes vivent dans notre pays et, selon des estimations, autant d’anciens téléphones portables dorment dans des tiroirs.

Ces appareils inutilisés contiennent environ 25 types de matières premières. A côté du plastique et du verre, ils renferment de précieux métaux recyclables tels que l’argent, le platine, le cuivre, le silicium et l’or. Heinz Böni, à la tête du département Technologie et Société de l’Empa, nous donne un exemple: «A partir d’une tonne d’anciens téléphones mobiles, on peut extraire davantage d’or que dans une tonne de roches provenant d’une mine en Afrique du Sud.» La valeur de l’ensemble des anciens téléphones mobiles accumulés en Suisse pourrait facilement dépasser les 60 millions de francs à l’aune des prix actuels des matières premières.

Les téléphones portables défectueux sont précieux: ils renferment de nombreuses matières premières qui n’ont rien à faire au milieu des déchets.

Une deuxième vie pour les smartphones

Economiser de l’énergie

La seule façon de ménager les ressources est de rapporter son vieux téléphone portable. Economiser l’énergie permet d’avoir un impact positif sur l’environnement. Swisscom vous indique comment économiser de l’électricité simplement et comment bien éteindre vos appareils.

La seule façon de ménager les ressources est de rapporter son vieux téléphone portable. Economiser l’énergie permet d’avoir un impact positif sur l’environnement. Swisscom vous indique comment économiser de l’électricité simplement et comment bien éteindre vos appareils.

Une deuxième vie: après traitement ad hoc, les téléphones usagés sont prêts à être remis en vente sur le marché international des téléphones d’occasion. Ils peuvent ainsi être réutilisés pendant plusieurs années. Swisscom s’assure au préalable que toutes les données personnelles ont été effacées.

Recyclage dans les règles de l’art: l’expérience a démontré que près des trois quarts des téléphones récoltés passent au recyclage. Les métaux extraits des anciens téléphones sont ensuite réutilisés par l’industrie.

Depuis le lancement de la campagne Swisscom Mobile Aid, plus de 500 000 téléphones portables ont été collectés. Cela représente des recettes de plus d’un million de francs – soit plus de deux millions de repas chauds.

Reconnaissance des plus hautes sphères

Le produit de la collecte est intégralement versé à l’organisation caritative SOS Villages d’Enfants, qui soutient des projets en Afrique, en Inde, en Amérique centrale et dans d’autres pays en voie de développement.

«D’ici à 2020, nous voulons contribuer à améliorer de manière significative les conditions de travail de plus de deux millions de personnes.»Andreas Harker, responsable chez Swisscom de la durabilité dans la chaîne d’approvisionnement

Cette initiative retient l’attention des plus hautes sphères de l’entreprise. Urs Schaeppi, CEO de Swisscom, s’exprime en ces termes dans «SI Grün», le supplément consacré au développement durable du «Schweizer Illustrierte»: «C’est incroyable à quel point nous vivons dans une société de gaspillage.» Il est particulièrement favorable aux deux initiatives «Mobile Aid» et «Mobile Bonus» de Swisscom, qui permet aux clients d’échanger leur ancien téléphone contre des espèces sonnantes et trébuchantes.

La durabilité est abordée dès l’achat

Environ quatre millions de téléphones mobiles sont vendus chaque année en Suisse, dont 1.6 millions par Swisscom. C’est pourquoi chez Swisscom la question de la durabilitée ne concerne pas seulement les anciens appareils, elle se pose dès l’achat auprès des fournisseurs. Andreas Harker, responsable chez Swisscom de la durabilité dans la chaîne d’approvisionnement, a une vision claire: «Comme Swisscom fait partie des plus grands acheteurs de Suisse, nous portons une grande responsabilité en matière de partenariat équitable et efficace avec nos fournisseurs. D’ici à 2020, nous voulons contribuer à améliorer de manière significative les conditions de travail de plus de deux millions de personnes.» Swisscom examine annuellement les améliorations des conditions de travail auprès de ses fournisseurs au moyen d’audits.

Videz vos tiroirs!

Par sa campagne actuelle, Swisscom cherche à sensibiliser ses clients à faire un bon geste en vidant leurs tiroirs et en déposant les téléphones qu’ils n’utilisent plus dans le conteneur brun prévu à cet effet dans chaque Swisscom Shop.

TROIS QUESTIONS …

à Alain Kappeler, directeur de SOS Villages d’Enfants Suisse

Le programme Mobile Aid a démarré en novembre 2012. Quel est votre bilan?

Le sujet est toujours d’actualité. Depuis le début de la coopération en 2012, la population suisse a déjà fait don de plus de 500 000 téléphones portables à Mobile Aid. Cela représente plus de CHF 1,2 million que SOS Villages d’Enfants a pu utiliser pour les enfants défavorisés. Cette action fait pratiquement d’une pierre trois coups: le recyclage protège l’environnement, les personnes handicapées ont la possibilité de se réintégrer et les bénéfices sont versés aux enfants défavorisés. Difficile de faire plus durable.

Les recettes de la collecte des téléphones sont versées à l’organisation SOS Villages d’Enfants.

Quels projets concrets sont subventionnés?

Depuis plus de quatre ans, les bénéfices sont utilisés pour aider les familles et leurs enfants à Esteli, au Nicaragua. SOS Villages d’Enfants soutient les familles via un service de conseil familial pour améliorer la situation économique, enseigner des compétences éducatives, proposer la garde d’enfants durant la journée et permettre l’accès à des repas sains ainsi qu’à des examens de santé réguliers.

Il y a encore des millions de téléphones portables inutilisés dans les tiroirs des foyers suisses. Comment SOS Villages d’Enfants peut-il inciter les Suisses à céder leurs vieux téléphones portables?

Le traitement correct des smartphones et l’élimination durable des déchets sont des sujets d’actualité importants, tant pour les jeunes que pour les adultes. Via sa collaboration avec SOS Villages d’Enfants, Swisscom propose une solution durable en ce sens. Nous communiquons régulièrement via tous nos canaux sur ce type de don original et attirons ainsi l’attention du public. Mais le potentiel latent est encore énorme. Grâce à notre collaboration de longue date avec Swisscom, nous sommes en mesure de présenter régulièrement de nouveaux aspects de «Mobile Aid».

Participez à la discussion

Que faites-vous de vos anciens téléphones mobiles : les conservez-vous dans un tiroir ou les donnez-vous pour une bonne cause?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 réflexions au sujet de « Des trésors inattendus dans les tiroirs suisses »

  1. Je souhaiterais mettre une collecte ds telephone portable usagés au sein de mon entreprise. Au profits de sos village.

    Est ce possible ?

    1. Malheureusement, nous ne prêtons pas de boîtes de collecte. Cependant, Swisscom soutient volontiers les entreprises avec des conseils et des astuces pour mener à bien une campagne de collecte interne. N’hésitez pas à contacter Corporate.Responsibility@swisscom.com pour plus d’informations.

      Pour la rédaction: Andreas Heer

Lisez maintenant