Où se cache l’or dans un smartphone?
2 min

Où se cache l’or dans un smartphone?

Cuivre, or, lithium: chaque smartphone renferme les matières premières les plus diverses. Nous vous montrons où elles se cachent.

Processeur, haut-parleur, écran, batterie: la liste des composants d’un smartphone est simple. Mais avec quels matériaux sont-ils réellement fabriqués? Car un téléphone portable n’est pas fait que de plastique, de verre et de céramique, il contient aussi des métaux précieux comme l’or ou le cuivre. On trouve également dans chaque smartphone quelques-unes des terres rares – ces métaux aux noms exotiques tels que le néodyme, le dysprosium ou l’yttrium. Ces matières premières remplissent des fonctions très différentes dans un téléphone portable. Voici quelques exemples:

  • L’or est un métal très conducteur et résistant à la corrosion, c’est pourquoi il est surtout utilisé pour les surfaces de contact les plus fréquemment sollicitées. Les points de contact de la carte SIM ou de la batterie, par exemple, sont faits d’un alliage d’or. De petites quantités sont également utilisées pour le circuit imprimé du téléphone.
  • Du fait de sa bonne conductivité, le cuivre est utilisé pour le câblage et les circuits imprimés.
  • Les surfaces de contact entre les différents composants sont en palladium.
  • Le gallium est présent dans les diodes électroluminescentes (LED). Il sert au rétroéclairage de l’écran et à l’éclairage de la caméra.
  • Le tantale a une capacité électrique élevée et est principalement utilisé dans les condensateurs.
  • Les batteries des smartphones contiennent des cellules au lithium, caractérisées par une densité énergétique et une longévité particulièrement élevées.

Contrairement aux batteries conventionnelles, les batteries lithium-ion à forte densité énergétique offrent des performances constantes pendant toute la durée de décharge, même après des années d’utilisation et de charges partielles.

Notre vue éclatée d’un téléphone portable permet de voir où se trouvent les différentes matières premières dans un smartphone:

Les matières premières dans un smartphone

Sources:

Informationszentrum Mobilfunk e.V., Matières premières et cycle de vie d’un téléphone mobile), 2014

DW, L’énergie grise au quotidien, 05.04.2018 https://www.dw.com/de/graue-energie-im-alltag/g-43253441, version du 31.10.2018

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 réflexions au sujet de « Où se cache l’or dans un smartphone? »

  1. super article…. si on ne tien pas compte des conditions d’exploitations de ces minerais rare !
    expropriation, esclavage, meurtres, et tous ça pour notre hyper-connectivité la grande classe swisscom ! pas de parti pris… juste le prix !

  2. Merci pour cet article qui éclaire l’aspect de l’utilisation de ces métaux. Pour compléter, il faudrait un article qui révèle les conditions d’extraction de ces métaux: où sont les mines, quelles interventions et quels produits sont nécessaires pour extraire ces matériaux et les rendre utilisables, quel est l’impact sur l’environnement aux niveaux local (pollution des sols et des eaux, destruction des milieux naturels) et global, dans quelles conditions travaillent les mineurs et pour quel salaire, quelles sont les compagnies qui extraient ces minéraux et quel est leur profit? Etc. Je me réjouis de vous lire!